Mer. 6 février 2013
Vive la difficulté scolaire !
Intervenant(s) : Jean-Claude Croizet, Professeur, Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage
La compréhension de la réussite et la difficulté scolaires est au coeur des débats sur l'école.
Au quotidien, elle prend souvent la forme d'une psychologie naïve qui situe l'origine des écarts de réussite au niveau des différences entre élèves que ce soit en termes de capacité, de compétence, de motivation ou de confiance en soi.

L'objectif de cette conférence sera de questionner cette conception "psychologisante" de la réussite scolaire. Nous présenterons des résultats scientifiques qui montrent à quel point les performances scolaires sont sensibles aux situations de classe. L'exposé nous conduira à étayer l'idée que cette psychologie naïve est en fait néfaste pour les apprentissages scolaires et l'action pédagogique.
Mer. 24 octobre 2012
Comment la lecture vient à la jeunesse ?
Intervenant(s) : Fanny Renard, Maître de conférences en sociologie à l'Université de Poitiers
Loin des discours fatalistes de déploration sur la baisse de la lecture des jeunes, et de ceux aveugles aux inégalités culturelles et scolaires, nous cernerons, à partir d'une enquête sociologique réalisée auprès d'élèves de seconde et d'enseignants de lettres, les conditions dans lesquelles les enfants puis les adolescents sont amenés à lire et à construire diverses habitudes de lecture.

Publications (certaines, sur la thématique de l'intervention) :

  • Renard F., Les lycéens et la lecture, entre habitudes et sollicitations, Rennes, PUR, 2011.
  • Renard F., Des lectures lycéennes inopportunes en contexte scolaire, Revue française de pédagogie, n° 167, 2009.
  • Renard F., Une approche sociologique des habitudes de lecture. Pour une étude conjointe des contextes scolaire et extra-scolaire, Éducation et Didactique, vol. 2, n° 1, 2008.
  • Détrez C., Renard F., Avoir bon genre: les lectures à l'adolescence, Le Français aujourd'hui, Genre, sexisme et féminisme, n°163, 2008.
Mer. 21 mars 2012
Les évolutions récentes de l'école permettent-elles à tous les élèves d'apprendre ?
Intervenant(s) : Elisabeth Bautier
Les pratiques enseignantes ont évolué ces dernières années donnant plus de place à la culture écrite dès la maternelle, plus de place aux échanges oraux au sein de la classe, plus de place à la référence aux expériences des élèves, les évaluations passent souvent par la logique récente des compétences...

Ces évolutions pourraient être satisfaisantes, cependant elles semblent souvent reposer sur la définition d'un élève "idéal" , celui qui peut s'inscrire dans ces nouveaux cadres, ces nouveaux objets de savoir, interpréter les situations et dispositifs d'apprentissage de façon à en tirer le meilleur parti.

Mais tous les élèves ne correspondent pas à ce portrait.
Mer. 11 janvier 2012
Mieux comprendre les publics scolaires en difficulté
Intervenant(s) : Jean-Pierre Terrail
Porteurs de cultures familiales et sociales différenciées, les élèves sont inégalement préparés aux exigences de l'école.
Pour réfléchir l'accueil des moins bien pourvus, il convient d'identifier leurs ressources intellectuelles, autant que de mesurer ce qui leur manque.

Parmi les ouvrages de Jean-Pierre Terrail :
  • Destins ouvriers, PUF, 1990
  • De l'inégalité scolaire, La Dispute, 2002
  • Apprendre à lire. La querelle des méthodes, Gallimard, 2007 (en collaboration)
  • De l'oralité. Essai sur l'égalité des intelligences, La Dispute, 2009
  • Je lis, j'écris. Un apprentissage culturel et moderne de la lecture, Les Lettres bleues, 2009 (en collaboration).
Mer. 14 décembre 2011
La motivation à apprendre : mieux comprendre pour mieux agir
Intervenant(s) : Rolland Viau

Pour apprendre, il faut le pouvoir, le vouloir et en avoir l'opportunité. Si ces trois conditions ne sont pas réunies, on peut difficilement espérer que les élèves s'engagent et persévèrent dans leur apprentissage.

Cette conférence mettra l'accent sur le " vouloir " apprendre, c'est-à-dire sur la motivation des élèves.

Elle a pour objectif d'aider les intervenants scolaires à répondre à trois questions :

  • Pourquoi les enseignants doivent-ils se sentir responsables de la motivation de leurs élèves ?
  • Pourquoi dans une même classe certains élèves sont-ils motivés alors que d'autres ne le sont pas ?
  • Comment agir pour favoriser la motivation à apprendre de tous les élèves ?